Qu'appelle-t-on psychanalyse ?


    "La psychanalyse" est le nom donné par le neurologue et psychanalyste Sigmund Freud (1856-1939) à une méthode rigoureuse d'investigation de la vie psychique. La psychanalyse est un déchiffrage de l'inconscient qui se fait au cours de séances constituant ce que l'on appelle une cure analytique.

    Le terme "psychanalyse" définit aussi l'ensemble des concepts fondamentaux relatifs au psychisme humain, théorisés et transmis initialement par Freud puis corroborés et singularisés par ses successeurs jusqu'à nos jours.

    La psychanalyse est une thérapie qui permet de traiter durablement les souffrances psychiques du sujet dans sa vie affective ou sociale.
  
    
La psychanalyse est la rencontre d'un sujet avec son histoire.




Qu'est-ce-que l'inconscient ?


    L'inconscient est probablement la partie la plus énigmatique de l'être humain. Il n'est représenté dans aucun manuel de médecine, il n'est pas décelable par l'exploration médicale. L'inconscient est ce lieu psychique qui recèle les souvenirs les plus anciens rejetés de la conscience et tenus à l'écart de la mémoire. Il ne connaît ni le temps ni l'espace. Il y a, enfouis dans l'inconscient de chacun, les désirs silencieux de l'enfance, ses manques, les représentations muettes plus ou moins imaginaires, les perceptions inexprimées les plus intenses, les sentiments infantiles inconnus du sujet. Mais il y a aussi les résidus inconscients de la filiation transmis de génération en génération (des similitudes inconscientes entre les individus d'une même famille par exemple) ainsi que des éléments de l'inconscient collectif liant les êtres humains entre eux depuis la nuit des temps (les symboles, les signes etc.).

    Inaccessible au conscient, tout ce refoulé de l'inconscient collectif, de l'histoire du sujet et de sa filiation se manifeste à son insu dans ses comportements, ses choix de vie, dans la répétition involontaire de ce qui le fait souffrir et qu'il peut attribuer - de bonne foi - à son entourage ou à la fatalité : les rencontres qui ne lui conviennent pas, les inhibitions, les échecs, les angoisses etc.

    L'inconscient se manifeste sans cesse, jour et nuit, tout au long de la vie, que ce soit par des actes (les oublis, les erreurs etc.), dans les rêves, par l'intermédiaire du corps (les douleurs, les maladies ...), ou au travers des mots (les lapsus, etc.) puisque l'homme est un être de langage. Nous exprimons sans le savoir le discours de l'inconscient.